Actualités

Journée festive et de la cérémonie

de parrainage 

le samedi 21 septembre 2019

  • Pour la cérémonie de parrainage, il a été convenu :
    *le lieu est la salle Notre dame (Salle de spectacle)
    *le nombre de parrainages envisagé sera d’une trentaine
    *le début de la cérémonie est fixé à 11 h, (convocation des parrains/marraines et filleul.e.s à 10 h 30).
    *La cérémonie se déroulera en 3 temps : les discours, un intermède vidéo et les parrainages.
    Pour les discours seront invités à prendre la parole après les discours officiels : Mme le Maire, de la co-présidente ou du co-président de l’APARDAP,  d’un.e accueilli.e  choisie parmi les personnes du cru et également des représentants des associations locales : SSM (Savoie Solidarité Migrants – Entremont et peuple – Accueillir ensemble en Chartreuse).

*Pour l’intermède une vidéo fournie par l’Apardap sera projetée dans la salle qui s’y prête fort bien.

*Le premier parrainage (à haute voix par Mme le maire) sera fait avec des parrains/marraines de St Pierre d’Entremont (à désigner). Suivront ensuite les autres parrainages avec les élu.e.s en écharpe.

  • La cérémonie se conclura autour d’un verre de l’amitié qui sonnera le début  vers 13 heures d’un repas partagé. Chacun/chacune apportant moult victuailles !

déroulement de la journée :

  • 11 h parrainage
  • 12 h 30 pot
  • 13 h repas
  • 14 h  14 h30 fin repas
  • 15 h  lectures théâtralisées (Par les Indisciplinés de l’APARDAP)
  • 17 h jusqu’à 18 h30 Musique et textes par des artistes de l’exil

Ciné-débat le 20 juin 2019 à 20h30 au cinéma Le Cartus à St Laurent du pont avec la présentation du film Libre avec Cédric Herrou


Le VENDREDI 1er Mars : journée de soutien à l’ADA au cinéma le Mélies de Grenoble !

Nous vous attendons nombreux !

Détail du programme :

https://www.calameo.com/books/004141656c5b43ec61265

Consultez en ligne le programme détaillé du festival Voir Ensemble

 

l’Inde pourrait effacer jusqu’à 7 millions de Musulmans de son registre de citoyens dans l’État d’Assam, parce qu’ils ne parlent pas la “bonne” langue et ne prient pas le “bon” dieu.

Maris, épouses et enfants pourraient être séparés et enfermés dans des camps.

C’est comme ça que commencent les génocides — c’est comme ça qu’a débuté le cauchemar des Rohingyas. Tout se déroule discrètement, sans bruit — mais si nous sonnons l’alerte auprès du Secrétaire général de l’ONU et des gouvernements clés pour qu’ils interviennent, nous pouvons empêcher ce drame avant qu’il ne soit trop tard.

 

 


Le mercredi 14 mars, Radio Couleur chartreuse a reçu le collectif d’habitant « Accueillir Ensemble en Chartreuse » qui s’est donné pour mission l’hébergement temporaire et le soutien aux personnes en situation de demande d’asile.

11 personnes et 4 micros pour une émission riche en émotions et en infos…